Visiteurs

www.cgt.fr
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Nous sommes le 29 juin 2017
Accès depuis le ...01/01/2010...
Aujourd'hui :
356
Total :
1875433
Il y a 1 utilisateur en ligne
-
1 invité

Recherche

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Connexion

CR CTC du 6 décembre 2012

 


7°) Avis sur le projet de note de service relative au classement des postes

Ce texte concerne 2 202 postes = tous les postes de catégorie A et de TSF.

Ci-après l’expression de la CGT-Forêt :

La CGT-Forêt est depuis toujours opposée à tout type de classement des postes pour une raison bien simple : ce genre d’outil permet d’aller plus avant vers une fonction publique d’emplois en lieu et place d’une fonction publique de carrières.

Dans une fonction publique de carrières, un agent est recruté pour entrer dans un corps et y exercer ses fonctions dans des emplois diversifiés auxquels il sera affecté pour s’y consacrer pendant toute la durée de sa vie professionnelle dans une carrière organisée (échelles indiciaires, avancements d’échelons, de grades ou de corps, …). Dans ce système, le grade est le titre qui confère à son détenteur la possibilité d’occuper tous les emplois qui y sont rattachés.

Dans une fonction publique d’emplois, l’administration est considérée comme une entreprise, ce qui lui permet de recruter elle-même son personnel, de le gérer et de le rémunérer comme bon lui semble. Ainsi, un agent sera recruté pour occuper un emploi pré-déterminé correspondant à l’accomplissement de tâches particulières selon une analyse du poste de travail et des besoins ponctuels du moment.

Or, le choix qui a été effectué à la Libération, en application du programme du Conseil National de la Résistance, fut de doter la France d’une fonction publique de carrières car à l’époque, le législateur considérait que la fonction publique ne pouvait se comparer à une quelconque entreprise et que les fonctionnaires étaient des salariés se distinguant des autres par la nature de leurs missions au service de l’intérêt général et par les obligations qui en découlent.

Ces principes sont à la base du statut général des fonctionnaires qui institue que l’emploi public n’a pas vocation à répondre aux impératifs du marché, du profit ou de la rentabilité, mais à ceux de l’efficacité sociale au service de la nation, des usagers et des citoyens.

Et pour ce faire, un des piliers du statut est la séparation du grade et de l’emploi, qui veut que chaque agent soit propriétaire de son grade, lequel traduit son niveau de qualification, donc qu’il est susceptible d’occuper tous les emplois correspondant à ce grade.

Or, le classement des postes bafoue tous ces principes. Il permet une gestion des carrières individualisée, concurrentielle et clientéliste. De plus, il constitue un frein important à la mobilité.

Sachant que la CGT-Forêt est viscéralement attachée au principe de la fonction publique de carrières, elle ne peut donc que rejeter tout ce qui peut la gangrener, ce que fait le classement des postes lequel, en outre, est source de mal-être et de souffrance parmi les personnels qui en sont victimes.

La future PFR (prime de fonction et de résultats) va obliger à une généralisation du classement des postes, ce qui va encore aggraver le malaise social à l’ONF et contribuer à tourner un peu plus le dos au principe de la fonction publique de carrières.

La CGT-Forêt fera tout pour entraver ces évolutions néfastes, tant pour les intérêts collectifs des personnels relevant de la fonction publique que de ceux des citoyens-usagers de la forêt.

La CGT-Forêt a ensuite distribué un document à tous les membres présents du CT Central que vous trouverez en pièce jointe à ce compte-rendu.

Résultat du vote (le SNAF-UNSA-Forêts était absent à ce moment-là) :

pour = EFA-CGC
contre = CGT-Forêt et SNUPFEN-Solidaires
abstention = SNPA-FO et SNTF-FO

 Texte CGT sur le classement des postes à l'ONF

Vous êtes ici : Accueil CR CTC CR CTC du 6 décembre 2012